Le projet Althéa Habitat Jeunes

Présentation

Ouverts sur la cité, et sensibles aux évolutions de leur environnement, les Foyers de Jeunes travailleurs ont eu à connaître :

  • Les évolutions du monde du travail qui remettent en cause le salariat comme unique modèle d'insertion économique (aggravant les situations de précarité).
  • Les évolutions du développement urbain ville/banlieue qui génèrent de nouvelles problématiques d'intégration (et notamment une rigidité accrue du marché du logement).
  • L'allongement constaté des situations de jeunesse (allongement des études, départ plus tardif de la cellule parentale).
  • L'ouverture à la "mondialisation" qui, localement, se traduit par une société multiethnique, multiculturelle, facteur de richesses mais aussi de difficultés.

Les projets associatifs ont nécessairement pris en compte ces mutations, donnant à ces établissements d'habitat collectif une place originale dans le paysage des structures sociales ou d'éducation populaire, des dispositifs d'aide ou d'accompagnement de la jeunesse, d'accès au logement, à l'autonomie.

Les FJT se situent délibérément aux endroits difficiles à traverser : l'entrée dans la vie adulte, l'insertion professionnelle... aux passages à risques de nos sociétés.

Ils sont une passerelle jetée sur les fractures sociales.

Un public : des jeunes en mouvement

Les FJT constituent donc des lieux intermédiaire, dédiés à une multiplicité de situations de mobilité sociale, professionnelle, géographique que rencontre la jeunesse : jeunes en alternance, salariés, salariés précaires, jeunes en démarche d'insertion, étudiants, stagiaires en transit, jeunes en voie d'émancipation...
Les jeunes sont accueillis dans un FJT entre 16 et 30 ans, sur les bases d'un projet individuel et d'une adhésion à un projet éducatif et social.

Lorsqu'un jeune est accueilli dans un FJT, il lui est proposé d'être acteur :

  • Par sa participation aux différents services mis à sa disposition,
  • par le partage d'un mode de vie qui le lie de manière contractuelle aux adultes garant du projet du foyer,
  • Par l'adhésion, pour ceux qui le souhaitent au projet de l'association.

A travers l'action collective, le FJT permet l'apprentissage de l'engagement citoyen et le développement individuel.

Un logement pour un projet

Le passage en FJT est donc à partir d'un hébergement transitoire, un temps donné dans un parcours pour construire l'avenir.

La prestation "logement" est donc nécessairement associée à un projet personnel, et il incombe à la mission des FJT d'accompagner, de développer, cette mobilité constructive.

Les FJT peuvent développer dans tous les domaines de la vie sociale (Logement, Emploi, Santé, Culture, Loisirs...) des services contribuant à construire ce projet.

Étape dans un parcours résidentiel, le FJT s'inscrit dans un partenariat avec les autres acteurs du logement social et les structures favorisant l'accès au logement. Par la connaissance de la demande, il contribue à l'élaboration des orientations de la politique publique de l'habitat.

Les jeunes sont accueillis comme acteurs de leur parcours d'insertion sociale et professionnelle et les associations FJT mettent en place les conditions de rencontre et d'échange permettant à des jeunes différents par l'âge, la situation socioprofessionnelle, l'origine culturelle, de faire société.